C'est simple à chaque nouvelle paire de lunettes, il faut s'adapter. Et ce que ce soit pour la première fois ou chaque année lors d'un renouvellement annuel, il n'y a pas de secret il faut un certain temps pour faire cette transition. 

Dès lors qu'on change de paire de lunettes, le centre visuel de notre cerveau doit se réadapter. Grosso modo, on a un trouble de base qu'on corrige toute l'année avec une paire de lunettes, au fil du temps malgré cette correction notre vue diminue mais en attendant notre rendez-vous on tient le coup & surtout notre centre visuel s'adapte à cette vue plus très nette. Jusqu'au jour où on a une correction qui corrige parfaitement notre trouble visuel. C'est là que bien souvent apparaissent les maux de tête, la fatigue, les yeux qui pleurent, ...

Rassure-toi bien que j'ai mes lunettes depuis mes 9-10 ans, j'ai toujours ce petit désagrément chaque fois que je change de correction. Après sache qu'il y a des petits trucs pour optimiser cette adaptation ...

Bien s'adapter aux lunettes : mes 8 conseils !

adaptation-lunettes-8-conseils


1 - Trouver SON Opticien :

C'est pour moi un point essentiel, parce qu'on survole ça trop rapidement mais trouver un bon professionnel c'est mine de rien pas facile. Généralement on choisit notre opticien par "dépit", proche de chez nous, le moins cher ou tout simplement celui qui a le choix le plus vaste ... & bien mine de rien c'est pas que ça.
Un opticien est certes un vendeur mais surtout à mon sens un conseiller. Que ce soit sur le type de monture, de produits ou encore de verres il doit être à l'écoute, te rassurer, te conseiller, t'éclairer, te guider mais surtout te suivre. Et généralement à cause d'une multitude de facteurs on vagabonde. Le truc je pense c'est qu'aujourd'hui les lunettes sont un objet de consommation avant d'être un objet de soin.

J'ai encore eu le cas cet été chez Optical Center ou l'opticien m'a parlé juste pour me demander d'insérer ma CB & vraiment j'exagère à peine. Hormis son discours sur l'intérêt de prendre 300 options qui coutent un bras, rien quoi.
Après c'est une multitude de choses, je me souviens de toute mon adolescence ou mes parents jonglaient d'opticiens en opticiens pour une question de tarifs. Bref je blâme personne ou quoi mais sache qu'avoir une "régularité" chez un opticien permet d'avoir une proximité, un suivi que je trouve plus poussé, des visages familiers & une certaine confiance.

L'opticien dans la continuité de l'ophtalmologiste est un acteur clé de ton adaptation aux lunettes.
Si tu ne le sens pas passe ton chemin quitte à en faire plusieurs, échanger avec eux, ....

Attention bien souvent aux profils trop "vendeur" qui te sautent dessus, te disent que chaque monture te vas bien qui te diminue ta confiance en ta vue en t'invitant fortement à prendre un max d'options & qui te laisseras passer prendre te lunettes à un collègue sans prendre lui-même le temps de vérifier que ça te convient.


2 - Bien choisir sa monture:

On va pas se le cacher pour s'adapter à des lunettes il faut qu'elles nous aillent aka ne pas s'être raté sur le choix en amont.
Plus loin qu'un simple accessoire, lorsqu'on a un trouble visuel, la monture est une partie de sa personnalité. Tu verras avec le temps, on accorde une importance non négligeable aux couleurs, textures, matières, formats, .... & comme généralement on a 1 à 2 paires par an, il ne faut pas se louper.
Au début d'une myopie ou autre c'est toujours délicat de trouver THE monture. Je me souviendrais toute ma vie des lunettes énormes multicolores de ma soeur avec le fil, quand elle était petite, juste le truc le plus laid du possible.

Sache que tu as le repère de la morphologie du visage qui marche assez bien pour t'aider à trouver une paire qui te convient.
A l'occasion je te renvoi sur cet article qui te permet de choisir tes lunettes selon la forme de ton visage. On évite du rond sur un visage rond par exemple.

De même, c'est une habitude qu'on prend avec le temps mais les couleurs, motifs & matière de la monture sont important. 
Si tu débute dans l'aventure des lunettes je te conseille plus d'aller vers des montures en plastique, plus simple d'entretien & moins fragile qu'une paire métallique. De même les paires métallique même si elles sont totalement tendance, montre une certaine maitrise (souvent c'était la matière des plus agés) & affirment le caractère. De même que les couleurs, dès lors que tu sors des traditionnels marron, noir ou bleu ça parle sur la personnalité .....



3 - Dédiabiliser l'effet "petits yeux"

Conséquence obligatoire lorsqu'on porte régulièrement des lunettes c'est le fait qu'on a le sentiment que les yeux deviennent plus petits & qu'on se le dise c'est une appréhension de fou. Les yeux sont cachés derrière les verres du coup, on a ce sentiment d'avoir de tout petits yeux & on psychote. 

C'est simple lorsqu'on cherche un peu, c'est une question qui revient régulièrement sur les forums & sur google, comment faire pour enlever ce côté petits yeux derrière les lunettes.
Je t'ai déjà fait un article spécial "astuces" & makeup sur les yeux, c'est une conséquence au port des lunettes mais c'est loin d'être insurmontable.



4 - Familiariser son entourage avec ses lunettes

Point non négligeable avec les lunettes c'est l'image qu'on reflète. Et bien souvent lorsque c'est la première fois qu'on porte des lunettes ou quand on change radicalement de monture, le regard des gens change.
Que cela vienne des parents, des ami(e)s ou du petit ami, on subit souvent des remarques.

Clairement les lunettes changent ton image mais ça ne change pas qui tu es. 

Du coup, venir te dire que tu ressembles à un intello, que ça te va pas, que tu étais mieux avant, que ça fait trop voyant, qu'on t'aime moins avec ..... Bref stop quoi. Les gens diront toujours quelque chose & au même titre qu'un rouge à lèvres, les lunettes sont devenus un accessoire voyant qui marque.

Lorsque j'ai mis mes montures XXL c'était trop imposant, les aviators c'était une monture de vieux, la couleur dorée trop bling bling & encore aujourd'hui juste avec des lentilles ba ça provoque encore des remarques !
Bref sache que plus tes proches, ton environnement relationnel te voient porter tes lunettes plus ils seront familiers avec cette idée.



5 - Croitre petit à petit la durée de port

Chose qu'on fait souvent avec une nouvelle paire c'est se braquer. On a mal à la tête avec des lunettes, on n'aime pas le rendu ou autre bim on les met de côté & c'est terminé. 
Bref chose qu'on fait trop souvent & qu'il ne faut absolument pas faire. C'est justement lors de l'adaptation que tu dois les tester pour voir si la correction est bonne notamment. Le problème se pose d'autant plus si tu as des verres progressifs. Nombre de personnes que je connais qui ne supporte pas d'être presbyte ou tout simplement qui possède un mauvais réglage & qui "abandonne" leur paire de lunettes.

Clairement si tu as du mal à t'adapter avec tes nouvelles lunettes, ne te ferme pas. Même si tu rencontres des difficultés, de confort, esthétique ou de dosage, augmente petit à petit ton temps de port afin que le centre visuel de ton cerveau s'adapte à cette nouvelle correction.


6 - Ne pas hésiter à faire vérifier ses verres : centrage, bonne mensuration, ...

Une des raisons qu'on néglige & pour lesquelles on ne s'adapte jamais (voire difficilement) à ses lunettes c'est tout simplement dû à un problème technique.

Que ce soit la qualité des verres, leur format, la façon dont on porte la monture ou tout simplement un  mauvais centrage, il existe une multitude de possibilités liées aux lunettes en elles-même.
Si au bout de plusieurs semaines malgré tes efforts, tu as toujours des difficultés à t'adapter je te conseille de retourner chez ton opticien pour demander une vérification (tu as une garantie) & en dernier cas retourner chez ton ophtalmologue pour mesurer à nouveau ta vue !



7 - Anticiper la fatigue oculaire

Un des symptômes liés au changement des lunettes c'est la fatigue. Maux de tête, yeux rougis, difficultés de concentration,... bref changer de correction & de lunettes provoque une fatigue oculaire non négligeable.
Je te conseille d'éviter tout ce qui peut accentuer cette fatigue naturelle. Evite de mettre tes nouvelles lunettes un jour où tu vas bosser H24 devant ton PC par exemple.

Perso pendant une semaine j'évite tout ce qui a une lumière forte. Je diminue la luminosité de l'écran de mon iPhone, j'évite de me faire des nuits blanches de séries, ....
Aussi j'aime reposer mes yeux en y appliquant tout simplement des rondelles de concombre ou bien des masques en tissu imbibés d'eau froide !



8 - La patience comme meilleur allié

Parce que finalement je crois que c'est mon meilleur conseil, adapte-toi à ton rythme. Prends ton temps, écoute tes yeux, s'ils sont rougis / chauds / injectés de sang sache faire une pause, comprend pourquoi tu as du mal à t'adapter si c'est un souci juste esthétique ou de remarque de tes camarades / proches, ....
C'est tout bête mais lorsque j'ai commencé mes lunettes c'était honteux d'avoir des lunettes. Les serpents à 4 yeux tout ça j'avais un blocage par rapport aux autres qui est devenu petit à petit esthétique puis lorsque ma vue à dégringolé plutôt axée confort pour finir plus de 10 ans plus tard par un amour inconditionnel pour mes lunettes.

Sans mes lunettes je suis nue aujourd'hui, alors oui au début c'est tout une histoire, une aventure avec des hauts & des bas mais avec le temps tout rentre dans l'ordre ....


Et toi qu'elles sont tes astuces ? 

Passe une bonne soirée
Sonia

🎈 Tu peux me retrouver ici 🎈
Snapchat (urlittlefeather) | Twitter | Instagram | Hellocoton | Facebook 

adaptation-lunettes-8-conseils